UN AUTRE MONDE POSSIBLE

L'ENFANT :

UN PROJET POUR L'AVENIR

 

Je n'aurais jamais eu ni l'idée ni l'audace de travailler à un projet aussi ambitieux, si je n'avais acquis la certitude de la gravité des atteintes portées au patrimoine naturel et culturel des enfants dont nous avons pris la responsabilité d'assumer l'avenir et le bonheur sur cette planète. Tous les bienfaits, les beautés, la sagesse, de la nature, de la culture, des connaissances sont menacées de disparition. Ressources naturelles, eau, air, terre, nourriture, seront à court terme impropres à la consommation, et ce irrémédiablement quand les semences auront toutes étés  contaminées par des organismes génétiquement modifiés. Les produits de la culture et des connaissances, vieilles de plusieurs millénaires, ou de quelques siècles comme l'homéopathie et la  psychologie sont menacées de disparaître faute de reconnaissance et de moyens.

Face à ce terrible constat et à l'ampleur de la tâche, l'on est tenté de baisser les bras, et de renoncer à espérer en des lendemains meilleurs. Malheureusement cela suppose que nous renoncions du même coup à tous nos idéaux de Paix, d'égalité, de fraternité, de liberté, et cela ne se peut quant parents nous sommes devenus RESPONSABLES DU FUTUR.

C'est donc en me raccrochant à cette phrase de Teilhard De Chardin que j'engage chacun, comme je l'ai fait moi-même, à poursuivre le combat :

» L'Homme a non seulement le Droit, mais le DEVOIR d'Espérer, tout l'AVENIR de la terre paraît suspendu à l'éveil de sa foi en l'AVENIR »

Ainsi est né GENERATION AVENIR, de l'idée d'une UNITE à réaliser, d'objectifs communs à définir.

Comme je l'ai déjà souligné dans l'introduction, il faut garder en mémoire, pour l'ensemble de ce travail, qu'il est le produit de mon expérience concrète, quotidienne, parmi une population de personnes issue du milieu ouvrier, de condition modeste, et dont l'accès à l'information et aux connaissances se résume essentiellement aux grands médias ; télévision, presse populaire. Inutile de détailler l'emprise qu'exerce  sur ces différents moyens d'information  la sphère financière,  politique, et religieuse.

M. Ignatio Ramonet  le fait beaucoup mieux que je ne saurai le faire, et plaide pour le soutien à » L'OBSERVATOIRE INTERNATIONAL DES MEDIAS.

Une information réellement libre et objective, au service du bien être des individus aurait permis que je ne sois pas considérée comme une dangereuse extrémiste, marginalisée, et peu crédible lors des différentes revendications et choix que j'ai fait pour mes enfants.


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site